EN | FR

Assurance et placements

Avec simplicité, rapidité et facilitéMD

Ne ratez pas ces cinq crédits d’impôt

Trucs pratiques, Assurance

Publié par Peter Wouters

1 mai 2018 09:55:54

C’est le temps des impôts! Vous avez peut-être l’habitude de remplir votre déclaration de revenus par vous-même ou de demander à un professionnel de le faire pour vous. Dans tous les cas, assurez-vous de connaître tous les détails et d’avoir tous les documents justificatifs pour tirer le meilleur parti de ces cinq crédits d’impôt.

1_Dépenses d’emploi

Si vous déboursez des frais dans le cadre de votre emploi et que vous n’êtes pas remboursé pour ceux‑ci, vous pourriez être admissible à un crédit d’impôt pour dépenses d’emploi. Les personnes salariées peuvent demander un crédit d’impôt de 15 % jusqu’à concurrence de 1 178 $ pour 2017. Si votre revenu est faible, vous pourriez également être admissible à la prestation fiscale pour le revenu de travail qui est un crédit d’impôt remboursable.

Si vous êtes travailleur autonome ou que votre contrat d’emploi exige que vous ayez un bureau à la maison pour lequel vous devez payer vous-mêmes les fournitures, un assistant ou un remplaçant, vous pourriez déduire un montant raisonnable des frais que vous déboursez dans le cadre de votre emploi. Ces dépenses incluent les déplacements, les outils d’artiste, les outils d’ouvrier qualifié et les instruments de musique. Votre entreprise ou vous-même pourriez demander un remboursement de la TPS/TVH que vous avez déboursée dans le cadre de frais admissibles relatifs à votre emploi selon si vous êtes salarié ou travailleur autonome respectivement.

Les enseignants autorisés peuvent demander un crédit d’impôt remboursable de 15 % jusqu’à concurrence de 1 000 $ pour les fournitures scolaires qu’ils achètent pour leurs classes. Les frais admissibles incluent les articles de papeterie, les logiciels éducatifs, les livres, les jeux et l’équipement pour effectuer des expériences scientifiques.

2_Assurance vie

Dans la plupart des cas, les primes d’assurance vie ne sont pas déductibles d’impôt pour les entreprises ou les particuliers. Cependant, vous devriez savoir qu’il existe des exceptions, notamment lorsqu’une police d’assurance vie est utilisée pour faire un don de bienfaisance. L’organisme de bienfaisance doit toutefois être le titulaire de la police. Si vous possédez la police et que vous désignez un organisme de bienfaisance en tant que bénéficiaire, vous n’aurez pas droit à un crédit d’impôt sur les primes. Nous vous recommandons fortement de consulter un conseiller autorisé qui connaît les complexités de l’assurance vie.

3_Les frais médicaux

Il arrive souvent que des personnes omettent de soumettre ces frais. Ils incluent les ordonnances, les frais de médecin, les frais de soins dentaires, une protection d’assurance maladie privée, un appareil auditif ou des lunettes. Vous payez ces frais au courant de l’année, et il peut arriver d’égarer les factures ou de les oublier complètement.

Vous pouvez combiner les frais médicaux admissibles que vous avez engagés et ceux engagés par votre époux ou conjoint de fait et par votre enfant mineur. Les frais engagés par les enfants qui font des études postsecondaires à temps plein sont également admissibles. Le conjoint touchant le revenu le plus faible demande généralement ce crédit d’impôt puisque celui-ci se base sur les frais excédant 3 % du revenu net. Les frais combinés sont admissibles à un crédit d’impôt fédéral de 15 %.  

4_Frais de déménagement

Disons que vous déménagez dans le cadre de votre travail ou pour démarrer votre entreprise et que votre nouvelle résidence est 40 km plus près de votre nouveau lieu de travail que votre ancienne résidence. Les frais de déménagement sont déductibles dans la mesure où ils ne sont pas couverts par votre employeur. La liste des frais déductibles inclut :

  • les frais de déplacement pour vous et votre famille incluant l’hébergement, les repas et le transport;
  • les frais pour changer votre adresse sur votre permis de conduire, l’immatriculation de votre voiture, les documents juridiques et les pièces d’identité;
  • les frais associés à la vente de votre ancienne maison, comme la commission du courtier immobilier;
  • les frais pour les transferts de titres et les frais juridiques pour votre nouvelle maison;
  • les frais pour ouvrir ou fermer un compte de services publics; et
  • les frais de déménagement et d’entreposage pour vos effets personnels.

Si vous êtes un étudiant à temps plein et que vous déménagez 40 km plus près de votre lieu d’études par rapport à votre résidence actuelle, vous pourriez être admissible à un remboursement de frais de déménagement. Vous pouvez également reporter vos frais de déménagement inutilisés à une année future.  

5_Intérêt de prêt étudiant

Si vous payez de l’intérêt sur des prêts étudiants admissibles, vous pourriez être admissible à un crédit d’impôt non remboursable. Les types de prêts admissibles sont ceux couverts en vertu de la Loi fédérale sur les prêts aux étudiants, de la Loi fédérale sur l’aide financière aux étudiants, de la Loi sur les prêts aux apprentis ainsi que d’autres programmes provinciaux équivalents. Les frais d’intérêts d’une marge de crédit que vous utilisez pour financer vos études ne sont pas admissibles à un crédit d’impôt. Si vous n’avez pas besoin de déductions cette année, vous pouvez reporter les frais d’intérêt inutilisés jusqu’à cinq ans. 

Il est pertinent d’avoir une compréhension générale de ces cinq crédits d’impôt, mais le fait de consulter un professionnel peut vous assurer de bien gérer vos finances pendant la saison des impôts. Par exemple, un conseiller en assurance vie peut vous aider à clarifier la déduction fiscale d’assurance puisqu’elle s’applique uniquement dans certains cas, notamment les dons de bienfaisance.

Commencez dès maintenant.

PARTAGER