EN | FR

Assurance et placements

Avec simplicité, rapidité et facilitéMD

Les problèmes de flux de trésorerie les plus fréquents qui touchent les propriétaires de petites entreprises

Placements, Vos Finances Personnelles

Publié par Peter Wouters

19 déc. 2017 10:15:00

GettyImages-521042334.jpg

J’ai déjà abordé les problèmes d’endettement et de gestion des flux de trésorerie des particuliers. Mais qu’en est-il si ces personnes sont propriétaires d’une entreprise? Certaines des difficultés et habitudes qui minent la capacité des particuliers à gérer efficacement leurs flux de trésorerie personnels touchent également les propriétaires d’entreprise.

Peu importe vos talents de vendeur, la qualité du produit que vous avez mis au point ou l’excellence des services que vous proposez, votre entreprise connaîtra des difficultés si vous ne gérez pas efficacement les flux de trésorerie. On avance qu’une gestion déficiente des flux de trésorerie figure parmi les principales causes de l’échec d’une entreprise.

Voici sept problèmes fréquents de gestion des flux de trésorerie avec lesquels doivent composer les propriétaires d’entreprise. Il arrive que ces problèmes, susceptibles d’entraîner l’échec d’une entreprise, soient causés par le propriétaire lui-même. Dans certains, ils sont reliés.

1. Dépenses excessives ou impulsives

Cette situation peut se produire à tout moment et se révéler particulièrement problématique lors du lancement ou de l’expansion d’une entreprise. Vous achetez des choses dont vous n’avez pas vraiment besoin, du moins pas immédiatement. Vos rentrées de fonds ne sont pas suffisantes pour couvrir les dépenses et vous ne procédez pas à une analyse coût-bénéfice essentielle de votre achat.

 

2. Projections de ventes trop ambitieuses

Vous rêvez de votre succès futur. Vous croyez que vos grandes idées, votre talent et vos services généreront de grosses affaires. Les clients potentiels ne partagent peut-être pas votre enthousiasme à l’égard de votre offre ou encore, ils pourraient reporter leur décision d’achat. Des forces extérieures peuvent limiter votre capacité à vendre vos produits et services. Une baisse des rentrées de fonds peut nuire à votre capacité à couvrir vos frais généraux, sans compter vos frais de subsistance personnels.
 

3. Trop grande quantité de stocks

Cette situation découle des deux premiers problèmes. Vous avez immobilisé votre capital dans vos stocks. Peut-être devez-vous payer des frais d’entreposage? Si vous ne vendez pas rapidement vos stocks, vous pourriez être obligé de réduire le prix de vente ou, pire encore, de radier des stocks.

4. Factures impayées des clients

Votre processus de facturation et de recouvrement est peut-être trop long. Vous n’êtes peut-être pas assez sévère en ce qui concerne les politiques et modalités de paiement, et les pénalités. Peut-être ne communiquez-vous pas de façon efficace et proactive avec les clients en ce qui concerne le paiement des produits et services. Avez-vous des politiques et des procédures éprouvées en place pour gérer le crédit de vos clients?
 

5. Encaisse inadéquate

Toute entreprise peut connaître des moments difficiles. Il n’est pas rare que les revenus d’une entreprise fluctuent en cours d’année. Une période plus lente signifie qu’il n’y a pas assez d’argent pour couvrir les frais généraux. Si vous n’avez pas de coussin de liquidités pour couvrir ces dépenses, l’impact sur votre entreprise peut se faire sentir très rapidement.

6. Aucun plan d’urgence

Tout peut arriver : vous pouvez tomber malade ou vous blesser. Quelque chose arrive à un employé clé. Quelqu’un poursuit votre entreprise après avoir subi une perte ou un dommage. Des travaux, la météo ou une autre menace peuvent entraver votre capacité à exploiter votre entreprise, voire y mettre un terme. Avez-vous une assurance qui couvre ces risques? Vous devrez peut-être effectuer des paiements dans de telles situations. D’où proviendra l’argent?

7. Aucun plan éprouvé de gestion des flux de trésorerie

L’argent entre et l’argent sort, mais vous ne savez pas exactement quand et dans quelle mesure. Vous n’avez pas de système de suivi pour vous aider à prévoir les moments difficiles, à gérer des flux de revenu irréguliers et des dépenses inhabituelles ou à déterminer si vous avez assez de liquidités et de couverture pour tout payer. Les excédents peuvent favoriser l’accumulation de dettes commerciales, qui peuvent en retour avoir une incidence sur votre situation d’endettement personnelle.

 

Articles connexes :

Votre vie et votre argent : Reprendre le dessus sur une dette excessive

Conseils sur la gestion des dettes et des liquidités

PARTAGER